L'ENSEIGNEMENT DANS LA COMMUNE RURALE KANTCHARI

 

ENSEIGNEMENT PRIMAIRE

La Circonscription de l'Enseignement de Base (CEB) de la commune rurale de Kantchari est responsable des écoles primaires sur l'ensemble de la commune

LES ÉCOLES PRIMAIRES :

La circonscription compte 47 écoles publiques dont 4 établissements à Kantchari même.

Elle est dirigée par un inspecteur primaire, coordinateur de la circonscription assisté de plusieurs adjoints.

 A la rentrée 2017/2018 la circonscription comptent 7794 élèves dont 3781 filles et 4013 garçons soit environ plus de 1000 élèves que l'an dernier

Tous les villages de la commune (30) villages ont une école bien que certaines soient à rénover ou à agrandir. Par contre il y a plusieurs hameaux de culture très peuplés où les enfants ne sont toujours pas scolarisés.

Le taux de scolarisation, en augmentation régulière, reste faible  malgré une politique de développement de l'éducation au niveau national et malgré des campagnes de sensibilisation des responsables de l'éducation et de la municipalité.

Le pourcentage des filles  augmente progressivement, il est d'environ 48%

     

ENSEIGNEMENT  POST SCOLAIRE ET SECONDAIRE

- LES COLLÈGES

Depuis 2014, tous les élèves ayant réussi le Certificat d'Etudes Primaires peuvent s'inscrire au collège. Plusieurs collèges se sont mis en place pour accueil ce nouveau flux d'élèves à Sampièri, Sakoani, Boudièri et Kantchari douane. A la rentrée scolaire 2017/2018 ils totalisaient 820 collègiens.

Un nouveau collège est en construction à Kantchari Ouest et ouvrira ses portes à la rentrée prochaine.

Par ailleurs 3 collèges privés (Tin Tua, Banfandi et l'Excellence) accueillent également des élèves à Kantchari.

- LE LYCÉE DÉPARTEMENTAL D'ÉTAT

A la rentrée 2016/2017, le lycée accueille 1 000 élèves répartis dans 17 classes de la 6ème à la terminale (sections scientifique et littéraire).

Nous l'avons équipé d'un terrain omnisport et d'une salle informatique de 16 ordinateurs.

L'équipe éducative comprend un proviseur, un intendant, 22 enseignants, 3 conseillers d'éducation, une secrétaire et un gardien, tous burkinabè.

La demande éducative est chaque année très importante mais depuis la rentrée 2014, les effectifs des classes sont limités à 70 élèves.